Journal poétique / www.jouyanna.ch

un dit de solitude 9

mercredi 16 juillet 2014, par Anna Jouy

Orient prodigue
jour perpétuellement levé à ses répétitions de rideau
le ciel joue son théâtre en matinée de farine
une dérouillée blanche sur les distances
le monde semble équarri
zestes de glaçons
l’ailleurs à la longueur d’une trique
et à mes lèvres calleuses un monceau de gruau mal défait
en suppléance d’horizon.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.