Journal poétique / www.jouyanna.ch

il pleut

mardi 29 juillet 2014, par Anna Jouy

papiers déchirés mon ticket pour entrer
dehors il pleut ce qu’il peut
je tiens mon pied contre le mur mes mains sur la figure
manger mes doigts le temps est long

j’hésite à remettre tout au chemin retourner sur ces pas de loin de boue et de terre pour être à l’heure dans les lumières

ces gens qui jouent ces de partout et moi pour tenir en aveugle le rôle du fantôme
j’erre à la perfection sur l’imparfait

ma tête marche au plafond me vois-tu me vois-tu...

il n’y a personne au ciel si ce n’est une ombre mienne tombée avec une éolienne
tu me penses parfois entre deux portes qui sonnent
mes bras sont ouverts
le coeur aussi
petit commerce avec le temps
avec la vie ..
tout passera tout finira
c’est bien trop loin l’éternité.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.