Journal poétique / www.jouyanna.ch

de la marche

mardi 29 juillet 2014, par Anna Jouy

ainsi nous
enfantés par le caillou, la révolution

sans cesse revenir à sa planète

démarcheurs de l’utile
un nécessaire de cireur, boîte de noir et brosse
à rechercher l’éclat bleuté de notre cuir
le soir arrive et brille

et puis parfois
ce qui fonctionne à la roue dentée
les crocs descellant la poussière
et d’huile
et de gomme
et de courroie, ça boume dans le soir,
traces léchées blanches sur notre route.

Mécanique progression

usage à contre sens des espérances
ce qu’on cherche à dire encore enfoui,
la voix est dessous, dans l’internement
ce creusement qui tourne la raison, rabot et copeaux

et trace de la chambre à la cuisine de la fenêtre au mur
les veines de mon cou


CAPSULE CREME ECLIPSE CIRAGE A LA CIRE
www.ma-petite-brocante.com400 × 400

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.