Journal poétique / www.jouyanna.ch

pendant la nuit

jeudi 31 juillet 2014, par Anna Jouy

… « Où est la mer ? Cette nuit encore, la ville, comme un gouffre à la bordure du lit. J’ai fermé les yeux, m’imaginant passe-muraille et franchissant la baie de verre. Et puis je suis sorti de moi, dressé comme mon ombre sur le mur. La lune m’a frappé à nouveau en plein front. Ai marché, sans hésiter, sans chercher mes pas et sans crainte. Rejoindre le bord de la terrasse, rejoindre le noir de cette nuit qui m’entoure, épousailles de silence et d’obscurité, tout en dessus de la ville... Aller là, vers la balustrade, ouvrir les bras et sentir l’air frais du vol monter dans mes manches. Yeux clos, emporté par la mesure de mon rêve… Prendre vol comme Peter Pan, défier ma lourdeur, la pesanteur de tout ce que je possède et, plus lourd encore, de tout ce qui me manque. Me déposséder de la terre que j’ai acquise et qui est sous moi, monstrueux immeuble, comme Siméon sur ma colonne, d’où je songe atteindre à des ailes d’ange quand tout en fait n’est qu’une montagne de granit sortie de moi… »

Je n’ai pas voulu entendre les mises en garde silencieuses. Même sensation venant des plaintes du port avant l’arrachement des bateaux, sirènes beuglantes à chaque fois dans le tunnel fusillé de la colonne vertébrale.


work in progress

lezardnoir.artblog.fr640 × 480

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.