Journal poétique / www.jouyanna.ch

table

dimanche 24 août 2014, par Anna Jouy

Ce n’est que la table, très longue langue de bois
Brute
À la fissure des ébats
J’y déroule l’ordre convenu de toi du sel et du silence
La décoction de mes morts
Et ce dépôt tu sais
des écales de petite haine
Tapées contre l’abois et les phrases cousues d’avance

La table aux matières, on a usé les brillances de jour
Tu te tiens si droit à ma chair
Fixant mes dents qui broient à tout hasard

le rire n’est pas de service
Restent les abstinences
Le mordançage bleu des lunes de gencives
La conversion de sainte salive
En sang
Et de la mie tendre et blanche
En colle ronde sur mes hanches

Ce n’est que la table, le legs de famille
Les ancêtres y tiennent conférence
Et je repasse la coupe des dits de solitude.


730 x 487 · 299 kB · jpeg·... table est présente dans une pièce du sous-sol du château abandonné

< >

Messages

  • fort encore
    le texte
    quand le verbe est bien mûr
    qu’il est le résolu d’une somme
    qui pose la question d’un mystère debout
    ...
    mais
    ô mais
    sans les réponses qui ne viennent jamais
    la beauté reste dans l’eau
    cachée
    et vive
    dans l’obscur de la phrase
    ...
    tu troubles les caresses
    qui coulent comme le vent
    dans le ciel
    avec ton doigt levé
    ...
    tu es belle
    oui
    mais, seule,
    dans cette écriture
    qui te lève soudain

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.