Journal poétique / www.jouyanna.ch

prison

lundi 25 août 2014, par Anna Jouy

entames plein acier, la griffe et le bruit
usage des ongles dans l’irrégulier
.....le métal lui aussi a des frissons quand l’homme l’aiguise de sa peur

et les morsures serrées dans le vif des plaques
croquer le mur, et la porte aussi
tout ce qui ferme
et contre lequel il ne reste que le grincement de l’ivoire,
de la corne poudreuse qui s’use
en vain contre cet ennemi monolithe

et puis dans cette cellule, l’autre tatouage
tout au cœur de la chair,
empreinte prisonnière
qui fait masse maintenant,
ciment pris dans son ventre
armé bunker et sarcophage
cette enclave, chaque atome incarné
où gît désormais l’homme libre
vendu à ses dieux et ses meurtres

alors creuser le mur, et la porte aussi
comme on lèche un diamant en espérant qu’il fonde


1024 x 768 · 194 kB · jpeg Kenya

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.