Journal poétique / www.jouyanna.ch

le contre sens

dimanche 31 août 2014, par Anna Jouy

ne rien entendre ne rien écouter ne pas savoir. passer le doigt. la poussière épaisse trousse l’irréel dans le sens des planètes. ce monde est une sorte d’étui plein de violons et de marteaux-piqueurs. je tourne à danser, à danser, à prendre la montée vers la mort en danseuse. c’est un effort qui durcit le mollet et fait aussi une belle jambe. je m’éclate...
j’aimerais avoir une vie de rechange. une autre avec de la gomme neuve et des lézardes dans les boyaux. pas une vie sans profil dont la lumière n’éclaire même pas le bout du corridor. je tente l’expérience, le dépôt. comment tenir ainsi debout toujours sur les pédales et croire avoir des pieds libres pour le décollage ?

ici la maison est petite, la chambre petite, le lit médiocre. ici n’abrite aucune transgression que celle de franchir, un seuil après l’autre, les jours.
et d’avoir une conscience si aiguë qu’il faut en mourir et que cela -aussi compact que je le sente - ressemble à une dispersion définitive, les yeux ouverts. comme une erreur, un contresens.


512 x 640 · 128 kB · jpeg·Conseils pour les danseurs/ses :

reprise

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.