Journal poétique / www.jouyanna.ch

le cerisier

mercredi 3 septembre 2014, par Anna Jouy

Autour de la maison familiale, celle de mon père, il y avait un petit verger. C’est ainsi à la campagne, chacun possédait quelques arbres, en général des poiriers et des pommiers. Plus rarement, à cause de l’altitude, probablement, on y trouvait aussi des cerisiers. Mais mon grand-père ébéniste de son métier connaissait tout de ces présences immuables contre lesquelles tout être se réclame de la vie et se sent faire partie d’un ensemble admirable. Il avait planté un cerisier qu’il avait même réussi à drageonner. Ce sont des choses qu’il appartient à des savants de faire. Oser blesser le bois, savoir ouvrir l’aubier sans rompre les flux de sève, y accoler ensuite la branche neuve, mettre l’atèle. Et puis parfois venir de la main caresser et de quelques phrases douces encourager la guérison....

la suite sur

http://lescosaquesdesfrontieres.com...

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.