Journal poétique / www.jouyanna.ch

poème en urgence

jeudi 4 septembre 2014, par Anna Jouy

quelques impatiences féroces
ont lavé la tache blanche de ma gorge
regardé dans cet oeil opaque la danse des bulles de l’enfance
quand mousse le matin de lait
elles tiennent à moi
vrilles de vertèbres
grimpantes amazones qu’ont dit de lumières et d’éclats
rondes lueurs pointant à aubes raccourcies
je cours je presse je foule de vitesse
c’est si souvent trop tôt
bien devant l’avenir
quelques impétueuses paroles
sorties d’urgence à regret
ça va sans dire
par le chas de lune et que je porte à mon cou.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.