Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 244

lundi 15 septembre 2014, par Anna Jouy

parfois
attendre du jour qu’il recule, un pas en arrière, cache d’ombre où je peux épier la vie. j’entre dans le mur, le lierre, dans la tête penchée des fleurs. j’assiège le calme, tranquille retrait du monde. j’y pose le hamac frais de la patience. un fleuve dit-on la vie qui passe et m’oublie..
et puis ni vue ni connue, maraudeuse de félicité facile, grimper sur ta hampe et me mettre à nues et vents
attendre du jour un geste en ma faveur, un pas dans l’autre sens, le sens secret des choses, un laisser passer qui ne lui coûterait rien.
il n’y a aucun futur. pas de présent non plus, bulle de champagne instable mais ce passé, ce passé dont je me fais images et bas-reliefs, un corps qui vibre, un amour qui palpite, un poème


OMBRE MYSTERIEUSE ET SENSATION NEFASTE (RECIT D UNE PERSONNE ...
www.centerblog.net413 × 310

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.