Journal poétique / www.jouyanna.ch

ombre

mardi 16 septembre 2014, par Anna Jouy

je fus une ombre, tout le jour, à mes pieds flaque qui danse, interroge sous l’accordéon gris du soleil.
je fus une ombre, lisse errante dans les trames de lumière, cassée, brisée, longue et immense, des centaines de faces pour le corps sans visage.
une pierre, un herbage, un espace vitreux taillé dedans le mur et moi qui cours et moi qui reste, mirage de syllabes
tout le jour sans couleur, modeste silence, écroulée sous les pas, l’ombre qui se tait fidèle au cérémonial de beau temps.
rien que moi alors, toutes cartes jetées.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.