Journal poétique / www.jouyanna.ch

changement de saison

jeudi 18 septembre 2014, par Anna Jouy

Veiller la fin de l’été, changement de saison
Surveiller de près la dissolution promise
Brume grisaille frisson
Veiller aux fruits, le grain, depuis, est moulu, farine de visage
Hâles dissipés qu’un peu de pluie essuie.

L’esprit coïncide avec des neiges promises
Des pâleurs à mettre sous voile

Le temps m’intime de rester en suspens, une jambe sur une rive, l’autre au-delà de la mer, et des équinoxes dessous.
Bolide chagrin des communions sacrilèges, une haute marée.

Demeurer tapie dans les demi-saisons
L’enveloppe meurtrie d’un coup de chaud, d’un coup de froid
Fiancée de figures et de bruits
Gorgée d’anges impartis, - ils passent aussi.

demeurer dans l’étroit temps entre nous
La péninsule de charbon des nuits que je dévore
Penchée à fond d’abîmes
Pour les pesées d’immense
Un sanglot
Une sangsue
Le bégaiement rouge
D’un mot d’amour
À d’autres dit
À d’autres vrai.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.