Journal poétique / www.jouyanna.ch

Et puis dehors il pleut des gouttes grosses...

dimanche 21 septembre 2014, par Anna Jouy

Et puis dehors il pleut des gouttes grosses dans le flou de mes cils
Est-ce qu’elles remontent, trafic de transparences ?
On échange les lumières d’en bas avec celles du ciel.
Et ne cesse de danser le collier de fenêtres, perles et miroirs
Et dedans le reflet de pupilles
Les enfants ont grandi dans les barreaux de la pluie, aucun sourire n’ouvre leurs serrures
Ils me fixent sérieux, un étang, un puits,
l’âme au fond, tanche de sable pendue à des linteaux de flotte
Ils me fixent, bouche lâche
Rien ne sort de leur terrible cri
Déjà ils savent tout de la mort mais la vie est un mal dressé, une torture percussion
Quand se frappe de silence en silence, l’oraison idéale
Le rire que l’on jette
Poignée d’épingles sur le dos de la pluie

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.