Journal poétique / www.jouyanna.ch

roue de fortune

mardi 23 septembre 2014, par Anna Jouy

Fallait que ça tombe sur moi ? Si lourdement le ciel…

Fallait-il que j’entende ? Si mal, la Terre qui tourne boomerang et me frappe dans le dos d’un ricochet d’enclume

Fallait-il que ça chute et bondisse ? Si puissant le revers de fortune
Que ça gaze et bourdonne guimbarde de pollens et de miels ?
Que ça m’arrive, silencieux le hasard et son rucher d’embûches ?

Fallait-il que ça tombe sur le coup ? une heure, un jour qu’on oublie d’attendre,
si véloce faucheuse karatéka dans le plat de la main

sur le coup
et vlan tu tombes
et ça tombe sur toi…
une claque de tampon, un tilt de marteau à la foire aux gros bras

Se peut-il que ça se puisse, que ça se fasse, qu’on en soit ?
si indicible si
Qu’on simule,qu’on signe qu’on sidère
D’une révolution à l’autre
la roue qui monte
Et les rotors sibyllins d’un bonheur silencieux


 : tirage-du-tarot.com

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.