Journal poétique / www.jouyanna.ch

mettre en terre

mercredi 1er octobre 2014, par Anna Jouy

Il faut que je travaille, que je sois lourde pesante, mon corps du plomb dans le délire des branches, des gouttes qui tombent, fruits mûrs en ma poche.

J’ai trop cherché la liane délicate des nuages que je ne reviendrai plus peut-être…

Il me faut me coucher dans ton herbe joyeuse, dans tes racines, prendre mes doigts dans tes veines
Et ta sève et la terre. Je veux faire graines, éclater fin de souffle artifices éclos et tout qui lâche semence.

Il faut que je me paie de consistances, ces choses pas si grosses, que le vent jamais ne dissipe.
un noyau seul oui et dedans qui dort
ton arbre enfant.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.