Journal poétique / www.jouyanna.ch

autre poème à l’aiguille

lundi 13 octobre 2014, par Anna Jouy

Pas de victoire dans le tracé d’aiguilles, un sismographe tremble,
J’ai le pouls d’un moineau
Qui s’endort
L’amour a fini de bailler ses corneilles.
Il griffe au dé à coudre : c’est petit c’est vraiment plus grand-chose
L’amour ou le venin, l’équinoxe des fiels quand le sable et le sang bâtissent des châteaux
Quelques incubations, des microbes agités
Je tousse
et l’encre s’effraie dans le sommeil
Le poème a la fièvre des affections déchues


Frequently Asked Questions (FAQ) Page
earthquakescanada.nrcan.gc.ca968 × 416

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.