Journal poétique / www.jouyanna.ch

lire

mardi 21 octobre 2014, par Anna Jouy

le soir grimpe ; à l’échelle du friable, il vaut bien ses copeaux de caillou
je perds le compte des barreaux et comprendre le temps.
les granits et les calcaires, les falaises dont sont usées mes cathédrales, la mousse des ères de la mer.
et avec la nuit, franchir le seuil feuilleté de la pierre.
ici très bas, j’étais amibe et là-haut ton signe prêt à mourir
de ces choses est fabriqué l’amour
parfois tu fus arbre modeste verticale sexe tendu sur le vertige et moi le nid creux d’un rapace.
C’est toute la vie que j’effrite en grattant cet écho
le livre des arcanes du fleuve
nous eûmes tant de noms et maintenant les eaux remontent .


Wallpaper d’un morceau de falaise au milieu de la mer - wallpapers 3D - Wallpaper gratuit
www.wallpaper-gratuit.eu580 × 435Recherche par image

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.