Journal poétique / www.jouyanna.ch

oxymore

mercredi 12 novembre 2014, par Anna Jouy

il n’y a rien à manger qui me donnerait la sensation d’être moins vide, moins acérée. rien à brûler qui me donnerait le sentiment d’une chaleur. rien à gonfler qui me donnerait de l’air de l’espace. chaque chose se revêt de son envers, son recueil de grimaces et de masques. j’active comme ça, la contradiction qu’il y a en toutes choses.
je suis de l’oxymore tu disais en parlant de ma beauté et j’avais rejoint la plus terrible de mes laideurs.
l’aube a maintenant une garde de nuit et le matin est noir encore. bientôt midi sonnera avec un angélus. je dormirai le jour.
je réfute sans cesse la réalité de ma vie. peut-être est-ce alors simplement pour actionner une espérance d’ailleurs...


fr.litarature.wikia.com570 × 378

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.