Journal poétique / www.jouyanna.ch

Dans la salle d’eau au bout du couloir, en...

dimanche 30 novembre 2014, par Anna Jouy

Dans la salle d’eau au bout du couloir, en bout de peur et de disparition.

Son esprit vert hygiénique de salle chirurgicale. On a trafiqué ici des mystères et même la mort y a été recousue à même le cadavre. Opération ratée sans doute. La vie a fui dans le siphon. Sur le macchabée fantôme, je passe les éponges d’éther et de chloroforme. Bientôt je ne sentirai plus rien. Gommage du corps du délit.

Je rentre dans le bain, salie de rances, salie de silences et de ces grognements de chienne qui dépiaute son os.

Je rentre dans l’eau pour y trancher mieux que l’huile, pour reprendre possession du corps jaune qui m’abrite et qui émulsionne et se décompose à longueurs d’airs, au fil du jour.

Il faut me rassembler, comme le faire autrement ?

J’entre en marée, que ses bras me contiennent et refassent le tas, qu’ils m’enferment en eux, que j’existe au moins matière contre matière, et quitte cette dispersion systématique dans laquelle je me devine, buées et colin maillard solitaire

La salle d’eaux, celles qui montent et m’entourent… Je suis dans le canoé d’émail des femmes à l’abandon. Et les transparences tout autour qui me serrent et m’embrassent ;

... le chaud travail des étreintes liquides me donnera naissance.


DANS L’ATELIER ET ALENTOUR... : DANS L’ ATELIER : MAIL ART, KIKI ...
cmourey.blogspot.com1132 × 1600Recherche par image

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.