Journal poétique / www.jouyanna.ch

des feuilles

dimanche 14 décembre 2014, par Anna Jouy

Aujourd’hui, demain, peut-être
Reste l’exil dans le semainier
Reste la sauvegarde où préserver un éclair
La resserre des bêches de nos divers
Une rouille frappe de cachet le courrier
Le ressort grippe et bégaie
Il faut pousser le désir dans le dos
Secret des doigts à déchirer
Les feuilles ont sucé la lumière
Le monde tombe
Et maintenant ma vie a froid de se coucher par terre
Bien sûr je reprends le compte au sol des lamelles de l’ombre
On enferme bien le jour dans la toupie éternelle
J’ai la tête ébouriffée de soif et de transe
Arbre tranquille
Je suspends mon corps, il goutte
Résident de l’infureur
Mais aujourd’hui, demain, peut-être
Ce bruit sourd d’une fission définitive.


www.youtube.com1200 × 720

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.