Journal poétique / www.jouyanna.ch

on s’en fout de l’heure...

jeudi 18 décembre 2014, par Anna Jouy

il n’y a de zénith qu’à l’épi de mon crâne
se balance le petit poil qui grelotte
très loin devant
très haut là-bas
c’est midi
il faut beaucoup de mensonges pour faire une vérité
son aiguille perce le temps et il est encore permis de rêver.

les jonques remontent ma gorge
en étoffe de veines
je suis le canal du minuit
et deux vols qui souquent dans le beau champ de lumière
j’ai la mer intérieure et le ressac à fleur de sein
un littoral d’épaisses redevances
les pierres sèches où s’érodent tes cryptogrammes

au long cours de vigie
il est midi
quelques cheveux
un épi
et le vent là dedans qui baigne le désir


blog.chaylaimmobilier.com950 × 475

< >

Messages

  • "lire jusqu’à plus soif
    vous aurez soif encore"

    c’est mon petit message
    sur le réseau glacé
    d’un oiseau bleu sans ailes
    pour que certains curieux
    et curieuses aussi
    (nous devons satisfaire
    demande de parité)
    viennent lire vos mots
    l’agencement subtil
    de vos vocabulaires

    poèmes du temps d’ici
    du vôtre
    du nôtre
    de ceux qui s’y retrouvent

    j’invite les bouches bées
    à lire votre feu froid
    à faire flamber
    les rares larmes des amants
    qui ne savent pas encore
    que l’amour n’est qu’efforts

  • mon blog ?
    bof !
    ... un jouet !
    (de temps en temps
    quand mon esprit fol y pense)
    mon encre sur le papier, seulement
    je ne demande rien

    dans mon calme relatif
    avec ma matière d’ombres
    cela me suffit

    je chanterai peut-être
    comme il y a longtemps

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.