Journal poétique / www.jouyanna.ch

ensorcelant

samedi 20 décembre 2014, par Anna Jouy

nous n’avons rien programmé
même pas l’amour et son ossature d’anges
ce grand désert de saisons au journal de l’aube

je sème à l’épiphanie
le semainier des jouissances
il ne s’ouvre qu’aux poquets
des bornes et du cabotage

rien envisagé
ma tête a trop de portes d’où fuient et entrent
les mirages et le doigt

rumination du labyrinthe
rien filé suivi noué
je me tiens au hasard
il balance et fume
au-dessus

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.