Journal poétique / www.jouyanna.ch

saison

mercredi 24 décembre 2014, par Anna Jouy

je laisse venir, monter des neiges vertes, une campagne avec ces urticaires de pâquerettes et des pissenlits juste éclos. Noël sans figure.

prendre ma veillée sur la tranche, relire vite fait mes hivers. me remémorer la débattue, les "après-ski" "beau trempe", ces délices d’un thé qui brûle les doigts et me ramène chez moi, entre des parents faussement détachés et un Père Noël faussement généreux.

comment se faire des souvenirs quand il y a dans l’air, une odeur de renouveau, quand on saute sans le vouloir une Saison blanche et sèche pour un Soleil Vert ? comment rester un môme quand l’hiver ne blanchit que des cheveux.

je laisse couler, gargote de veines, un pouls et le suivant dans le jour tiède, je bois des soifs rouges, un pichet crépuscule et le toast du soleil, bien grillé avant le noir.


www.monolympus.com800 × 304Recherche par im

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.