Journal poétique / www.jouyanna.ch

l’armoire à histoires

mercredi 31 décembre 2014, par Anna Jouy

La maison était rose, c’était un cube bien gros avec au rez- de- chaussée, quatre colonnes, un rien prétentieuses.

Elle avait un toit cassé pour se faire habitable, un grand toit à plusieurs pans et brodé d’un chéneau large en cuivre bruni. En fait, un galetas énorme et circulaire, véritable zone de mystères, fermé le plus souvent à clef, mais que la pluie réussissait à ouvrir pour nous. Ma mère y cachait ses chaussures, ses hauts talons que je mettais aussitôt pour galoper en boucle, pour le beau plaisir de ce bruit de gazelle sur la chape de béton. On y passait des heures, le monde avait là tellement de nouvelles couleurs. C’était un toit fait entièrement pour l’enfance. Un toit qui m’abrite encore.

La suite sur...http://lescosaquesdesfrontieres.com...

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.