Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 321

jeudi 1er janvier 2015, par Anna Jouy

s’en retourner vers le tiroir.

y ranger son ombre et le fard.
la vie réclame sa figure
d’un mouvement d’épaule, l’appui des os

s’étonner de tenir au miroir, compagnon qui envisage.

s’étonner de l’extrême durée de l’inconnue qui passe, de sa dureté aussi, cœur de verre.

limpides exigences du reflet

s’exposer à la mort, ce long papyrus au déroulement incertain. sables tamisés des rumeurs acides.

l’écart d’un doigt contre la bouche, imposer un silence de vérité

j’ai soif d’un étang plus fermé que la pierre. je le brise et derrière aucun trou où résider


pralinsky.com1024 × 512

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.