Journal poétique / www.jouyanna.ch

liberté ?

mardi 13 janvier 2015, par Anna Jouy

Se tenir debout. Est-ce que les mots circulent mieux quand le souffle n’est pas dans les plis de son propre ventre. Montent-ils mieux, sève de pied en cap. Irrigation des nerfs, la main disponible, la tête haute. Il le faut. Prendre possession, accéder à son territoire, celui d’un peu d’intelligence ou simplement s’élever, comme je lève le menton, fière, et le pointe narguant le fond de l’univers
Se tenir debout, et moi aussi, mais les bras ouverts. Il faut attraper une autre main, partager sa présence, soutenir la ronde des gestes et non chercher à rompre. Comprendre : exige le solidaire. Dans la modestie de se savoir pourtant qu’un seul cœur, qu’une paire d’yeux dans la foule.
Se tenir debout dans le silence. Le respect de l’autre n’est pas contraire à ma liberté. Il l’enrichit, la rend plus noble, pleine, nourrie non seulement de ma fierté mais aussi des valeurs des autres, de ceux qui ne pensent pas comme moi mais pensent quand même, aiment quand même et sont libres aussi

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.