Journal poétique / www.jouyanna.ch

écriture

mercredi 21 janvier 2015, par Anna Jouy

Écrire, cette voie intérieure. On la trouve un jour, peut-être parce qu’il n’y a pas de passage extérieur. On est muré. Ou simplement hors temps, hors mouvement, hors norme. Le fleuve de la vie ne sort pas alors il creuse la pierre sous laquelle on dort et meurt, pour faire son chemin. Et on le sent, on entend ses bruits, l’érosion que cela provoque, les fondrières du silence. Le murmure fraise dans le calcaire, on hisse sa propre falaise, de plus en plus haute à mesure qu’on approfondit son cours. Sentir l’érosion qui ravine et reconnaitre dans les pétrifications creusées, ses lignes, ses traces, son écriture. Graver ensuite obstinément parce qu’en quelques heures seulement, cette voie...

la suite sur http://lescosaquesdesfrontieres.com...

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.