Journal poétique / www.jouyanna.ch

le luxe de la colère

mercredi 4 février 2015, par Anna Jouy

Parfois ce luxe de la colère. La faire enfler, la laisser amplifier, se démultiplier, petits ratons en soi qui rongent et agacent. Demeurer avec, tassée et pesante, la détresse de la colère en muselière. Il en est de cette exacerbation comme d’une place en émeute qui grouille en soi en silence, pleine de rage qui n’atteindra qu’elle-même, maladie auto-immune qui détruit lentement dans l’étouffement imposé.
Colère qui ne débride que le malaise. N’est que mouvement de brasse dans l’eau du noyé, que ce vouloir évider la flotte autour pour un espace de ciel. Oui, ne secoue que de l’eau. prend la respiration, une énorme vague d’eau qui envahira les poumons.
C’est bon je suis raide !
La colère se garde et me domine.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.