Journal poétique / www.jouyanna.ch

quand j’étais une enfant, il n’était pas...

vendredi 20 février 2015, par Anna Jouy

quand j’étais une enfant, il n’était pas question que je fusse en laisse prisonnière tenue,
enclose des seuls cris parfois de ma mère, libre d’allées et de jardins, du sauvage alentour, domestiquée vivante, sur le tas de mots.
quand j’étais une enfant, je passais des bras de l’eau à des bras de lumière, de solives de foin à des rues cavalières ; je passais c’est tout ce qui comptait. un, après un, après un autre encore, les jours n’allaient jamais jusqu’au bout de la main.
quand j’étais une enfant, j’avais la joue bien ronde, la coupe pleine des petits os d’ivoire pour cracher des noyaux aux cerises du noir. j’avais l’œil en caillou, des bijoux, des hiboux et beaucoup de ces époux magiques.
quand j’étais une enfant, j’étais... c’est fort logique.
je suis devenue grande, du corps et de l’esprit, j’ai écarté mes murs. et plus je devins grande et large, immense aux bras tendus, plus le monde me devint petit, étroit, feutré. le troc étrange !

enfant, on est rien et le monde nous appartient. plus tard on est quelqu’un et le monde juste à nous se retreint.


aj 2-3 ans

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.