Journal poétique / www.jouyanna.ch

je ne connais de moi-même que l’épaisseur du...

dimanche 8 mars 2015, par Anna Jouy

je ne connais de moi-même que l’épaisseur du verre, les transparences mises bout à bout, corridor de sables et de feu, où je me vois, multiples hors de moi, qui fuient et m’échappent. je ne connais de moi-même que la dé-partition.
je suis l’enfant caché de mon enfance, un fruit exogène, né dans l’utérus d’une autre race. Un greffon
j’essuie chaque jour les traits de l’apparence, l’eau revient. je tente de faire apparaître l’image, de la clarifier en la sortant des buées. me rejoindre. j’ai le choix de le faire dans une éructation sauvage ou dans le silence. et le silence est le choix qui s’impose car lui seul me connait et me justifie.


Les Matériaux en Domotique - Blog Technologie - Autres
www.blog-city.info400 × 267

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.