Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 381

mercredi 25 mars 2015, par Anna Jouy

Je viens de déposer mes yeux, les formes tombantes de mes joues. Je viens de dézipper mes cils et mes sourcils et de découdre ma chevelure, ce grand tissage d’ « angelures ». J’ai déboité mon front et dégonflé mes narines. Ne restent là que les cartilages du vent. J’ai dévissé mes oreilles, mes implants pavillonnaires et dessoudé mon menton. Tout cela, je l’ai jeté dans le carton à chaussures de ces vieux mocassins de voyage. Pareillement, les morceaux de mon visage, les pièces détachées de mon crâne insupporté. J’ai choisi de me mettre en état de déformation. Ce que vous croiserez ne sera jamais que le cintre qui suspend les discours, les défroques de mes pensées ; nos conversations. Le vrai qui me reste est entre les voiles. J’ai arraché mes lèvres, les muqueuses velcro de la parole et celles du cri aussi. Je ne mets plus de féminin dans mes accords. Etre neutre, que l’air, que l’eau et le PH aseptique du corps le plus insignifiant possible
Je viens de déposer mes mots, de les lâcher, là. Pas libres, pas légers, pas anodins bien sûr. Mots emplis de mes surfaces cachées, nourris, porteurs, contaminés, chargés de ma nature invisible mais pas illisible.


Initiation au chamanisme - Communautés du Monde
sites.google.com785 × 572

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.