Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 388

dimanche 5 avril 2015, par Anna Jouy

voici l’entrée du miracle. me hisse, sortir de la pupille un rêve en forme d’haltères, une imagerie anachronique d’un dieu en tatanes qui voudrait gravir le ciel.
phase étrange où il me faut rejoindre l’insécurité, marcher à nouveau sur des instants liquides, fractionner le béton, concasser la nuit jusqu’à la poudre.
j’ai du diamant et de l’émail les dents et je broie chaque mur qui vient. il faut une plage pour la lumière, un terrain mouvant de la fragile texture de l’opaque. je défais la carapace, les maillages prévisibles. cet œil me défigure.
modestement l’amour se tait. il doit sécher à mes commissures, solidifier, gemmes nécessaires ou s’abriteront le soleil, l’éclat, et l’aveuglement qui s’en vient...
mais aube, y es-tu ?

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.