Journal poétique / www.jouyanna.ch

istanbul 2

mercredi 8 avril 2015, par Anna Jouy

..la ville, ce territoire géant ,où je viens quêter une autre façon de vivre.
nous marchons, je me sens des boulevards, de l’attaque à l’épingle du ciel sous la peau. ce flux du pas est le monde, le seul. je ne découvre rien qui ne se soit ouvert autrement que d’une marche volontaire et tranquille. la ville entre dans mon corps par la plante des pieds, racines immenses des excroissances de bétons et de pierres de la terre. j’étais une île et me voilà liée aux eaux des citernes, des fleuves souterrains.

je m’abreuve des langues de feu de l’étrangeté. le monde me parle dans le plus profond secret, me dévoilant des choses à deviner, à se méprendre, à savoir sans conscience.

et ce chuchotement des voix turques aux insaisissables vocables. je ne sais ce qu’ils disent, alors je suis vouée corps et âme aux mystères du vivre, à l’affût, aux aguets.
l’intelligence est hors service. il faut que je le sache. il ne sera nullement questions d’analyses et de déductions. il s’agira d’épidermes et de sensations, d’user du codage des sens et de décrypter d’intuitions en yeux grand ouverts, de téter les coupoles, de froisser le tissu des sentes, de jouir du spasme des trams et des klaxons. telle ma quête ici et rien d’autres

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.