Journal poétique / www.jouyanna.ch

black out -black

samedi 11 avril 2015, par Anna Jouy

prendre mes doigts dans l’encre de la porte
dessiner en l’air le battant, le linteau, les gonds et le loquet, là où passer la nuit.
attendre vigile à la guérite d’un petit rêve
je surveille, comme on surjoue
parfois roulent les rubis d’un moteur
la route n’a pas levé le camp et dans l’expropriation des terres et des cieux file encore le profond voyage. C’est le fond noir mascara de mon regard.


Projet 52 : 5ème photo | G@lou High-
galou-hightech.fr980 × 433

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.