Journal poétique / www.jouyanna.ch

je ne voudrais plus que des mots étrangers,...

samedi 2 mai 2015, par Anna Jouy

je ne voudrais plus que des mots étrangers, des mots insensés, des idiomes allogènes, émanations sans histoire, des sons, des phonèmes... qui s’échapperaient et raconteraient tellement mieux.
je ne voudrais plus que des phrases brouillées, des textes entièrement découpés au hachoir, malaxés, jetés en l’air. une retombée poéticoactive- je n’y mettrais plus que des musiques, plus que des couleurs, plus que des parfums.
et toi tu n’y entendrais plus rien. tu ne saurais plus si je suis, plus ma tristesse, plus la colère, mais cette impression que tu recevrais de moi, ce tatouage symbiotique. tu me percevrais à peine et si nettement.
et tu dirais peut-être que je deviens si dissoute, si abstraite que je suis partout

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.