Journal poétique / www.jouyanna.ch

Je compte sur le radar, sur le sonar. Je...

dimanche 3 mai 2015, par Anna Jouy

compter sur le radar, sur le sonar. compter sur cette machine. pour redéfinir le contour, pour arrêter l’expansion générale, la dispersion. compter sur les ondes, sur leur voyage, leur élongation, leurs têtes chercheuses, leur âme conquistador, leur horde barbare. compter sur ces choses invisibles qui émanent, qui s’évaporent et sourdent. qu’elles aillent et nous prolongent, qu’elles aillent et nous donnent à toucher un bord, une côte, un continent neuf pourquoi pas. compter sur elles pour qu’elles reviennent et rentrent. qu’elles viennent se cogner, chargées d’humeur et de crainte, de parfum et de bruit, d’eau et de sécheresse. qu’elles se cognent contre la grève et nous disent que ça existe. que l’île devienne un point, un rien de sable, du tas immense. qu’il y a que ce point fait une pupille dans l’eau d’un grand visage, qu’il y a qu’il bat et que sans lui, l’univers aurait un accroc, un irrécupérable manque. compter sur les ondes pour gommer la distance ou pour la définir.
sans elles, n’être qu’un monde entier lamentable...


History of Radar
weathersavvy.com700 × 801

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.