Journal poétique / www.jouyanna.ch

Me faut détendre ce ciel, ce bleu très fort...

jeudi 7 mai 2015, par Anna Jouy

Me faut détendre ce ciel, ce bleu très fort qu’on en réclame un bain tropical, des thermes. Tirer sur l’idéal. Détendre à la goutte blanche, déminer l’explosion de cobalt. Diluer l’épaisseur du bonheur simple. Catalyse expresse.

Derrière, un doute fait de nuage, de lait et d’étoupe. Un rythme cassé dans la rhapsodie. Détendre ce ciel, le ponctuer d’inattendus ou d’impressions fugitives. Nimbus et filaments. Passer par le trou du dimanche d’un cyclone demi-sel. Chercher partout le mouvement le volume à cette cloche pur Klein, parce que l’air me manque, et que manquent aussi les légères décompressions d’un monde qui essaime et sans cesse change.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.