Journal poétique / www.jouyanna.ch

Pays-Bas, voyage encore

mercredi 13 mai 2015, par Anna Jouy

rouler dans la verdure. traverser la planitude verte des paysages. il n’y a ici que le ciel pour arrêter loin son regard. je suis du tiers inférieur de la page-vie, du terrain repris moi aussi à l’eau, asséchée pareille, mais par des moulins trop bavards, énergie de courants d’air. ici les maisons ont un sens, du brique à brique, l’emboîtement minutieux des efforts destinés au tout.
et regard qui cherche et sonde, je ne distingue pas le passé du présent : tout est éternellement neuf. A-t-on réussi là le tour de force de nouer l’enfance au grand âge ?

j’explore la sensation de l’insécurité, nouveauté instable sur laquelle la danse se fait moitié ivre, moitié raide mort. j’explore l’altitude, la vie de plante parasite qui s’accroche au ciel. je me déleste de mes cailloux, je flocule à l’humaine façon, pollens KLM, version OMG du poète pedzou, du poète de jardin, du poète nain, bulbes annuels revenant sans cesse au tulipier

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.