Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 421

lundi 1er juin 2015, par Anna Jouy

C’est l’heure de détartrer le sommeil.
Le buandier d’épitaphes détaxe vite fait les céréales brutes de mes petites morts
Grain à grain de regard sur ma figure imposé
J’ai encore mis des grappes au coin de la vue
Un foulage à mains mûres où s’épuisent les derniers sables
Il grignote mes oléagineux de fontanelle
Le poème est une mer d’huile à même le crâne
Il faut driver le nuage, me dis-tu
Et tu sors le chien qu’il pisse semences et citrons sur ce monde sans lumière

pour le poète qui passe à l’aube et allume le jour


www.fotocommunity.fr799 × 1000Recherche par image

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.