Journal poétique / www.jouyanna.ch

périls

mardi 2 juin 2015, par Anna Jouy

Programmer l’insécurité. Mettre l’instable au moyeu. Le laisser tourner dans le crâne. Idées qui soulent et étourdissent. Ne pas reprendre pied, comme à Colin Maillard. Le monde échappe au saisissement. L’insécurité le péril. Espérer en lui, en un espace neuf et mouvant sur lequel il faut réinventer sa posture à chaque coup de vent.
Ne pas savoir. Si on va tomber, danser ou suivre une forme avancée à tâtons. L’impermanence des choses qui met sous les doigts de nouvelles essences, du parfum de la fumée
Cette impression qu’il faut construire de toutes pièces imaginaires
Et les mots pareils, qui s’assemblent parfois, s’attirent, s’aimantent et donnent soudain figures à une pensée boiteuse. Claudiquer dans la page. Achoppements cruels et puis mes taches d’encre…

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.