Journal poétique / www.jouyanna.ch

écoutes

mercredi 3 juin 2015, par Anna Jouy

il faudrait avoir le temps de se laisser envoûter, d’offrir son mouvement à l’appât du dresseur d’oreilles
il faudrait rester ainsi plus ou moins suspendu, sujet du vertige
tourner autour de la question
et mettre son arbre à came dans l’engrenage
espérer une danse
une agitation moléculaire et être heureux du Dieu des toupies vives

prendre le temps...
http://christinejeanney.net/spip.ph...

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.