Journal poétique / www.jouyanna.ch

Cela se passe ainsi, presque à chaque fois....

samedi 6 juin 2015, par Anna Jouy

Cela se passe ainsi, presque à chaque fois. Ils décident. On n’y peut rien. Les ordres, les ordres intimes. Leur intuition ou la raideur des choses. Ils ont fait leur temps, donné une chance, rendu justice. Ils ont pratiqué le mot à mot de vos douanes, vos papiers s’il vous plait. Ils décident. Contre cela, rien que l’on puisse ni comprendre ni reprendre. Ça ne nous appartient pas. Vous chercherez le point de rupture en vain, la faille est dans un espace hors de vous, de votre terrain de je-s. Vous êtes désoutillé pour cette tâche. Pourtant vous aimeriez connaitre le mécanisme, saisir l’engrenage qui mène à ça, presque à chaque fois. Comment vous semez vos écrous, vos vis, votre huile ? Quand vous avez placé le caillou qui débloque, le truc-obstacle sur le rail et qui fait qu’avec une sûreté fatale, vous irez vers l’échouage ?... Mais donc, cela se passe. Vous n’êtes ni contrarié, ni indifférent. Simplement inquiet, de ce qui arrive, initié de vous, par vous, à travers vous et qui brise et casse, éloigne, enrage, défait, dénoue, délaisse.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.