Journal poétique / www.jouyanna.ch

je loge au patelin. le bar est à 40 bornes... on peut presque tout inventer, devant sa tasse de thé

dimanche 14 juin 2015, par Anna Jouy

...entrez dans le bar. c’est un bar ordinaire, sombre donc. en fait je crois qu’on y boit différentes sortes de vin, prétentieusement particuliers ou adorablement inconnus. et puis il y a des whiskys de tous les coins du monde. ne pas essayez de commander ici autre chose, ce serait du temps perdu à se vouloir différent. le prix ne vaut pas la différence. entrez dans le bar donc. vous étiez encore sur le pas de la porte, indécis, imprécis dans votre envie de boire ou d’ombre. mais là vous êtes décidé, affranchi. vous boirez un lagavulin d’au moins 16 ans d’âge que vous paierez à prix surfait mais vous y êtes indifférent. c’est un endroit qui ressemble à la soute d’un bateau. même pire, le ventre plein d’esclaves d’un gros négrier. ici tous le seront, noirs je veux dire, dans peu de temps, ivres caques à ne plus se voir les mains. allez vers le fond. c’est mieux, plus clair pour les autres que vous ne quitterez pas le navire de sitôt et eux ça les rassure sur le droit à l’ivresse, sur la noblesse de leur soif. ne faites aucun signe au garçon, laissez-le venir. c’est plus méprisant, plus distant je précise et vous, vous venez boire ici pour la distance que ça mettra entre le monde et vous. il voudra vous foutre de la glace, parce que vous avez l’air novice ou frais ou jeune encore et que vos stigmates ne sautent pas aux yeux. vous ne répondrez pas de mot mais un air de dégoût, d’outragé de l’alcool sera une arme efficace pour lui clore le caquet. faudra bien vous tenir cependant. la tristesse qui est la vôtre est puante et morne et repoussante alors tenez-la en laisse. ne bavez pas. et prenez soin de gardez votre langue à l’intérieur de votre tête. parlez-vous à vous-même si bon vous chante mais que rien ne sorte... ici c’est un dévaloir à spleen, pas une expo genre marché saint supplices où on vous vend la camelote en graissant votre chagrin...

je loge au patelin.le bar est à 40 bornes... on peut presque tout inventer, devant sa tasse de thé


Have a tea time ! Les délices sains de Granny -
www.paperblog.fr

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.