Journal poétique / www.jouyanna.ch

Grand-cerf

mercredi 17 juin 2015, par Anna Jouy

Nous avions évoqué le cerf, c’était un coup de bois dans le ciel.
Fallait que ça brame ou que ça s’effarouche
Entre nous les ondes étaient plus bavardes que des guimbardes, plus agaçantes
Tes cheveux bouclaient les idées et nos projets au quart de tour
C’était de la varlope à écoper le bleu.
Nous avions évoqué le faune et l’amour centaure
Ça nous rendait mythiques, mi- homme et mi- déesse. On se voulait à part.
Une pincée d’orgueil sur la soupe des jours
Je me demande s’il existe encore.
Ou si nous avons bu le fond du bois...


Cervidae — Wikipédia
fr.wikipedia.org290 × 436

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.