Journal poétique / www.jouyanna.ch

état d’être

mercredi 24 juin 2015, par Anna Jouy

veuillez vérifier l’état de vos tristesses et vos attachements, éteindre les transmissions dans les cendres vocales, assembler vos bras sur les ballons de sauvetage, décrypter les momies de l’enfance, carotter vos petits Proust en duvet de farine.
le temps fout le camp maintenant
maintenant vos zones de turgescence et vos secousses oniriques. planquez vos seins au casier , votre vie de valise et ces secrets d’aisselle où jacassent des corneilles
le temps est en piste. il roule à fond ses oiseaux l’âge à la traîne en savates d’éternité

un peu d’ozone pur contre la peau, un glacier fraîchement tondu dans la poche, je ferme les yeux.
dans le jardin mes hallucinoses se déhanchent et ce rêve inaudible d’un oiseau qui dort. l’escarpe des alarmes payé cash .il sonnera bientôt cinq heures
dire
que te dire ?
le bookmaker du temps a déjà pris ma note. je navigue à vue, une paupière sous ta bouche

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.