Journal poétique / www.jouyanna.ch

soirée de campagne

mercredi 12 août 2015, par Anna Jouy

À la fenêtre le soleil râtelé du soir
Dans les urnes du volet un bulletin blanc.
Choisir le pyjama rayé du rêve.

On vote la libération des poussières
Migration d’angelots qui grimpent ou bien qui tombent
L’irrespirable a une odeur de fenaison aride.

Chemin vanné battu chemin tout près, je crois
À tour de bras, soulevant le sol pour les graines du départ.
L’air est un taffetas tissé solide.

Fin de ciel
Dans ce pays, les carrioles sont des râteaux aux dents creuses, dégommées criardes
A elles de semer la béatitude opaque du jardin.


« Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas... » Martine Franck | nessaelensar.blogzoom.fr

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.