Journal poétique / www.jouyanna.ch

cuisine

mardi 18 août 2015, par Anna Jouy

J’ouvre le mot à l’ouvre-boîte, dedans y trouve une méduse
Son arc-en-ciel pulse la mer chassant les valves de mes nerfs
J’ouvre le mot à la cisaille, ces dents de terre et dents de fers
Dedans le parfum fruit d’un os verre brisé verre pilé
J’ouvre le mot au pied-de biche, cric du brame et loin le cerf
Le cul béni de la rosée, saute la cire de mes lacets
J’ouvre le mot à l’étincelle, dedans un âtre et l’eau du thé
Un sorcier dort dans mon breuvage, philtre désert des monts de sable
J’ouvre le mot, tu le refermes, un noir de laque et de galas
La peur s’enroule à ce silence, rivets plombés d’éternité


ouvre-boite.gif
www.fans-du-couteau-suisse.com500 × 272

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.