Journal poétique / www.jouyanna.ch

en écoutant chopin

samedi 5 septembre 2015, par Anna Jouy

cette valse, ce pas qui titube. la porte la porte ! hurle l’obscène lumière du loquet. c’est un soir à se jeter dehors mais tu gardes le palier. tu as comme ça des tâches sublimes. qu’y comprends-tu ? me dis-je. tu as la débattue des saloons et moi depuis longtemps perdu la clef.
j’ai une absence qui toque à la nuque, le forage du cap Espérance, je dis la serrure des nuisibles. je coule noir sur noir alors que vois-tu ? une vie nègre à sucer la fenêtre
la nuit assomme, quelques fascicules qui valent bien un bottin de téléphone.tu appelleras. je serai dehors comme une prédiction au tirage
une flaque m’attend mais à quoi bon savoir nager, qui a dit que la lueur était mouillée ?


Photo - Loquet du portail de l’église de Vallouise - France : dans ...
michka.my.tripper-tips.com700 × 525

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.