Journal poétique / www.jouyanna.ch

résider

samedi 26 septembre 2015, par Anna Jouy

La mort n’est qu’une résidence d’auteurs. Un projet qui attire et puis clôt entre quelques planches. Qu’un lieu commun, une fosse à pourrir, l’attente-personnage. On y fourre ses mots, ses gros vers, confiants certes qu’elle en traduira les fleurs, mais est-ce un chapeau de magie, le tourniquet des enfers ? Passerons tous à la grande chierie du temps, rapides ou lents à nous dissoudre. Le Compostage est au programme du séjour : veuillez laisser vos mots dans la boîte à thèmes et songez préparez vos offices, vos rituels, votre chant, funèbre. Est-ce qu’on choisit ? Et quelle idée saugrenue qu’attendre de cet endroit, inconnu,-l’ignoble sûr et loyal-, une sauvegarde de l’affolement de vivre. Tout cela est si court.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.