Journal poétique / www.jouyanna.ch

d’herbe

mercredi 14 octobre 2015, par Anna Jouy

nous sommes-nous assis sous l’arbre à deviser dans une langue inventée pour la
circonstance ?

si proches de nos transparences dans les carreaux de nos chemises
nos mains faisant une cage pour des vents fluides secouant les champs ?

ô ce temps qui se prolonge des conditions âpres
avoir être
parmi les eaux de déveines en veines

tu sais que j’ouvre les yeux sous les pierres
puisqu’il y a du ciel à boire

souffle ! je m’y tiens
c’est la hampe inutile qui tire le grand côté des marges

ça monte toujours plus haut que ma prière avec ce
retour de choucas dépliant les vertiges

moi sorcière, crachant le revers de la lune
dans laquelle j’ai mis à tremper mes tâches mon origine et la tulipe rouge

et voilà que tu respires par le buisson de mes seins …

nous parlons
toujours avec la scie des blés verts et le sifflet du pré qui crie

porte à ta lèvre le canif de nos émeutes
cet appeau chasse la plaine entière.

j’ai pris ocelles partout des soleils de passoire
le temps mordance ma peau des poinçons de l’ombre

me vois-tu pourtant
suppliant le sol de me livrer le secret des brûlures
la formule de vie éternelle ?

combien d’herbes serai-je demain ?
dis.


reprise

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.